UMTS, le haut débit mobile 

UMTS, le haut débit mobile 

UMTS, le haut débit mobile 

La première version de ce qu’on appelle communément UMTS, soit Universal Mobile Telecommunications System, a été mise en place depuis l’année 2004.

w-cdma.jpg

Certains experts utilisent aussi le terme W-CDMA. L’UMTS est de la même génération que EDGE, aussi dénommée la téléphonie mobile de troisième génération ou la 3G et représente une véritable évolution dans le monde de la technologie de téléphonie. Il permet un accès à internet à un débit réellement élevé, des déplacements importants, avec une portée très puissante.  

L’UMTS et ses caractéristiques techniques

Le débit de l’UMTS est de l’ordre de 2 Mbps à partir d’un endroit fixe et de l’ordre de 384 kbits/secondes, c’est-à-dire 8 fois plus rapide que le GPRS. Plus précisément, en Europe, 64  à 128 Kbps en émission et de 128 à 384 Kbps en réception, même en situation de mobilité, par exemple en train ou en voiture. L’UMTS fonctionne sur les nouvelles bandes de fréquence situées entre 1900 et 2200 MHz. Il exploite ces bandes de fréquence plus larges car celles-ci lui permettent de faire passer plus de données de manière simultanée, 3 fois plus d’appels, et c’est de cette manière que le débit de l’UMTS est de loin plus important que celui généré par les GSM et les GPRS. Grâce à cette vitesse de transmission supérieure, on peut parler de « très haut débit ».

Le taux de couverture UMTS dans le monde

UMTS a été développé en France en 2004, et plus tard encore par Bouygues par exemple, qui ne l’a mis en œuvre qu’en 2006. Mais l’UMTS couvre toute l’Europe, présent aussi bien en Allemagne qu’au Royaume-Uni que dans des pays aussi lointains que le Japon et ceux d’Afrique.

lumts.jpg

On peut affirmer que cette technologie offre une couverture optimale, en tout cas, elle connaît une croissance rapide dans le monde entier.